Vendredi 10 mai 2019

Aujourd’hui, je saisis le cou des idées reçues, je les embrasse sur le bout du nez et je leur fait une courbette pour leur souhaiter bon voyage.

Aujourd’hui, je m’éclaire de ma lanterne intérieure, je brille de mille feus, ceux qui resplendissent lorsque je saisis le manche de mes propres envies.

Aujourd’hui, j’embrasse le monde sur le bout du nez, je saisis ma chance et j’avance droit devant.

Jeudi 9 mai 2019

Aujourd’hui, je me lève pour voir ce qu’il y a devant moi, je savoure un bel instant de joie et je dresse le portrait d’une orée lointaine.

Aujourd’hui, j’ai envie de vivre comme quand un ciel se dresse au delà des nuages, je choisis un bout de chemin et je le regarde émerger devant moi.

Aujourd’hui, je savoure la vie, simplement.

Mercredi 8 mai 2019

Aujourd’hui, je décide que la vie est tendre, et je ne me retourne pas en arrière pour cela. J’offre à mon coeur un bouquet de tout ce que j’ai traversé.

Aujourd’hui, je regarde en avant et je vois que devant moi, la route s’étale au loin, elle ouvre le champ des possibles.

Aujourd’hui, je saisis la première fleur qui se dresse dans le champ et je m’empare de son parfum, pour dessiner le chemin de la route.

Mardi 7 mai 2019

Aujourd’hui, je laisse couler le lit d’un désir fluctuant, je le regarde émerger, bien au fond de moi, et je crains de ne pas le perdre.

Aujourd’hui, je savoure la vie dans tous ses petits riens, et j’appuie sur le frein de mes luttes intérieures, pour profiter de tout ce qu’il y a devant moi.

Aujourd’hui, je me campe à mi-chemin entre la vie et moi, je lui serre la main et je lui annonce que, dorénavant, elle et moi sommes en paix.

Lundi 6 mai 2019

Aujourd’hui, je vais là où le vent me porte, et il me porte en l’enclos de ma douceur.

Aujourd’hui, je dévale la piste des mille rêves que j’ai réalisés, et je les regarde tendrement.

Aujourd’hui, je dessine tout ce qu’il me reste à faire, et c’est bien peu, en réalité.

Dimanche 5 mai 2019

Aujourd’hui, je laisse vivre la joie d’un avenir incertain.

Aujourd’hui, je récolte les fruits de tout ce que j’ai semé par le passé, et je les remets au lendemain.

Aujourd’hui, je sillonne la vie de toutes ses forces, je conclue le chapitre de mon amour, sur une note incertaine, celle de mon coeur qui donne le ton à chaque instant.

Samedi 4 mai 2019

Aujourd’hui, je laisse couler la rivière d’un amour en moi. Je saisis le manche de mon destin et je le dirige vers là où je veux aller. Je l’oriente, droit devant, et je saute sur le cheval bien dompté de mon instinct.

Aujourd’hui, je cavale vers l’autre rive, je dévale la pente de la vallée, là où j’ai déposé tous mes souhaits, et j’en saisis un. Je m’en empare, je le dévore, celui-ci sera réalisé.

Aujourd’hui, je resplendis de tout ce qui a été fait, je m’endors dans le lit de l’amour, heureuse de ma superbe journée.

Vendredi 3 mai 2019

Aujourd’hui, je regarde le lieu où se tresse ma vie. Je me redresse et je souris à tout ce qui s’auréole devant moi.

Aujourd’hui, je jouis de la présence de mon avenir, il se dresse devant moi et me montre la direction à prendre : un chemin pavé d’étoiles, celles qui me font rayonner de joie.

Aujourd’hui, je dresse la liste de tout ce que j’ai à faire, et pour une fois, je m’y tiens.

Jeudi 2 mai 2019

Aujourd’hui, je regarde la sève couler en moi, je sens l’arbre qui nait, qui grandit, prêt à porter les fruits d’un avenir lointain.

Aujourd’hui, je savoure toutes les ondes de joie qui ont bercé ma vie, je m’en empare, je les libère, je les laisse vivre, je les épargne.

Aujourd’hui, je resplendis de tout ce dont j’ai envie, et je caresse le désir, un désir doux et tendre à la fois, de retrouver, l’ensemble de mes amis.

Mercredi 1er mai 2019

Aujourd’hui, j’offre au vent le mouvement d’un pétale qui vacille. Je dévale la pente de mon intériorité et j’y retrouve un essaim d’abeilles, prêt à me mordre de sa piqure subtile.

Aujourd’hui, je pleure sur tous mes amours oubliés, j’ouvre mon coeur à plus grand que moi, et je m’abandonne dans les bras de la douceur de mon propre souffle.

Aujourd’hui, je renais femme, gracile, subtile et forte, abandonnant son joug aux mains de son propre amant.