Blog

Tirage de nouvelle lune

Un jour j’ai réalisé une pratique qui consistait à être guidée pour dessiner les hauts et les bas de sa vie sur une courbe. Il s’agissait d’un coaching professionnel, destiné à m’aider à cerner ce qui m’animait dans mon travail. Mais la réalité que j’ai découverte était toute autre. C’était flagrant. Au début d’un couple amoureux j’étais dans un haut, puis avec le temps et l’évolution de la relation la courbe descendait et m’amenait plus que bas. Elle remontait quand je me liberais de la relation, et tout recommençait ensuite… Inlassablement. Ce n’était pas mon travail qui impactait mon niveau de bonheur, mais ces hauts et ces bas liés à la relation de couple. 


Qu’est ce qui faisait ainsi chuter la courbe au cours de la relation ? Je le savais. Je me perdais. Je me sentais toujours moi, vivante, riche de mes envies et de ce que j’étais, aimant mes lumières comme mes ombres au début d’une relation. Je rayonnais, la vie était riche, intense, vibrante. Puis, je m’enchainais à l’autre en me perdant. Doucement, je detournais mes envies, je depassais mes limites, je m’adaptais à l’autre, de plus en plus, jusqu’à n’avoir plus de vitalité, plus de force, plus de moi, et devoir ainsi, privée de mon soleil intérieur, sombrer de plus en plus, dans un cycle infernal. 

Cette nouvelle lune est une préparation à l’amour. Célibataire ou en couple, le tirage est sans équivoque. La présence de l’étoile, du Soleil et de l’amoureux dans cet ordre là nous présage l’amour avec un grand À. Et il s’agit bien de l’amour romantique, si nous nous offrons la possibilité de le vivre en partant à la rencontre de nos ombres et de ce qui nous enchaine, voire, nous attire vers de mauvaises personnes pour nous.

Célibataire, on peut ne pas avancer vers l’amour de peur de revivre ce scénario douloureux. En couple, on peut fermer son coeur de peur d’être enchaînée. Ouvrons-nous, nous dit cette nouvelle lune, l’amour nous tend les bras. Mais pour cela, saisissons-nous de la lanterne de l’Ermite pour éclairer notre intériorité.

Le roi d’épées, qui s’est glissé dans le jeu de lui-même, donne une directive claire : poser une intention de conscience et s’y tenir avec fermeté. Pour cette nouvelle lune, il pourrait s’agir d’avoir de la clarté sur ce qui nous enchaine dans une relation. Avec le chariot, méditations, rituels, accompagnement, peu importe, soyons actives sur ce chemin. Avec une ferme résolution, ouvrons les yeux sur ce qui nous entrave dans une relation et dans la vie en général, nous empêche de demeurer l’étoile, dans sa belle nudité, rayonnant sous le soleil de l’amour.

Car l’ordre des cartes est évident. L’étoile s’offre dans sa belle nature, elle prend soin, chérit et rayonne de sa vérité. Le soleil montre un coeur ouvert, une vitalité rayonnante, une envie de vivre assumée grâce à des instincts maitrisés et porteurs (le cheval). C’est sur ces fondements que l’harmonie règne avec l’ange de l’amoureux.

C’est le message de cette nouvelle lune. Ce cycle pourra se vivre sur une lunaison ou plusieurs, mais peu importe, car doucement, sous l’égide de Vénus qui nous guide, nous avançons vers l’énergie tendre de l’amour. Cette sensation incroyable d’être pleinement vivante, seule ou en couple, s’ouvre dans nos coeurs comme un soleil qui se lève. La lumière grandit, sans que l’on s’en aperçoive, et à un moment, il fait jour…

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.