Amour et Psyché

Le conte « Amour et Psyché » est raconté dans le livre « L’âne d’or ou les métamorphoses », d’Apulée (milieu du IIème siècle). Ce conte a nourri mon enseignement et ma pratique auprès des femmes, puis des hommes que j’accompagne désormais. Il relate l’histoire d’Amour (Eros, le désir), qui s’unit à Psyché (l’âme, les pensées). Il décrit en profondeur le cheminement que nous faisons lorsque nous tentons de nous unir à la vie (Eros est le principe de vie) et que les multiples voix intérieures de notre âme constellent pour s’y opposer ou l’embrasser. De leur union nait « Volupté », cet état intérieur où tout ce qui nous vivons semble délicieux, car notre vitalité s’harmonise avec nos pensées. La vie devient alors aimante à notre propre égard.

Pour quelle raisons vivre cette constellation ?

  • Pour vivre l’amour et le désir en soi
  • Pour ouvrir les portes de sa destinée
  • Pour cheminer de la peur à l’amour
  • Pour explorer et réconcilier ses voix intérieures

Les problématiques rencontrées qui peuvent motiver la participation :

Peurs – angoisses – phobies – sentiment de ne pas être à la hauteur – être souvent confrontée à la rivalité intérieure ou extérieure – ne pas oser vivre pleinement sa vie – problèmes liés à l’Eros et la sexualité – problèmes relationnels et amoureux – difficultés à prendre sa vie en main – difficultés à vivre son essence dans le monde

« Amour et Psyché » est l’une des seules histoires de la Mythologie grecque dont l’issue est heureuse, peut-être même est-ce la seule. Ce conte est narré par le poète et dramaturge Apulée, qui fut condamné pour pratiques magiques. La plaidoirie de son procès, au cours duquel il se défend de pratiquer la magie, est en réalité une longue explication de ses mystères. Nous n’en avons malheureusement plus trace aujourd’hui. Apulée est l’un des derniers grands auteurs de l’Antiquité a intégrer le corps, la sensibilité et l’écoute de l’intuition comme constituants d’une philosophie de vie. Par la suite, la raison et le rationalisme prendrons le dessus au détriment de valeurs que l’on pourrait suggérer comme « féminines ». Son texte est précieux, riche d’un enseignement inestimable.

Le fait qu’il est parcouru les âges et les siècles pour venir à nous lui confère son immense valeur et sa portée…

Psyché ranimée par le baiser d’Amour, sculpture de Rodin