Samedi 11 mai 2019

Aujourd’hui, je regarde la poussière d’étoiles descendre du ciel, je saisis l’échelle du bonheur et je descends au creux de tout ce qui resplendit de moi.

Aujourd’hui, je nourris le champ des désirs inattendus, je crois de moi-même, que tout est possible, et je profite de la vie comme d’une lumière qui m’attend.

Aujourd’hui, je dévale la pente d’un amour libre, je meurs à moi-même, incertaine, et je regarde devant moi, le ciel chargé d’étoiles.

Photographie : Agnieszka Lorek