Blog

Se savoir clairvoyant.e

Se découvrir médium, hypersensible ou clairvoyant n’est pas une évidence dans notre société. Soyons clair.e.s, même si cela évolue favorablement, cela ne fait pas encore partie de la norme. On peut donc avoir du mal à le reconnaitre et à y croire. 

Pour ma part, il m’a fallu vivre de nombreuses expériences pour admettre cette idée. Mais quand je l’ai fait cela m’a énormément soutenue. A partir de là, j’ai compris qu’il fallait en prendre soin et apprendre à vivre avec. 

Je vous raconte ici l’expérience qui a fini de me convaincre de ma capacité à percevoir au delà de l’espace, je vous raconterai aussi plus tard comment j’ai compris ce qui se passait avec le temps. Mais aussi, et surtout, je vous partagerai la façon dont je gère tout cela, au quotidien, car je suis certaine que cela pourra aider et soutenir nombre d’entre vous…

C’était un soir. Je m’apprêtais à recevoir une amie proche. J’écrivais librement, en l’attendant. Mon amie est arrivée chez moi en panique. Elle venait de vivre un événement qui l’avait effrayée, mettant en scène une tierce personne. J’écoute son histoire et je lui lis ce que je viens d’écrire. Ce fut un choc pour nous deux. L’écriture est certainement ce qui m’a le plus permis d’assumer ces capacités. Les mots étant tracés, je ne pouvais plus me dire qu’il s’agissait de mon imaginaire ou de vues de l’esprit. Je venais de décrire, noir sur blanc, avec une précision incroyable dans les détails sensoriels, la scène qu’elle venait de vivre et qui l’avait effrayée. Ce qui fut beau, c’est que j’avais aussi capté l’état d’esprit de la tierce personne. J’ai pu ainsi aisément transformer la crainte de mon amie en joie. A l’époque j’avais une tendance à vouloir me « guérir » de ces perceptions. Ces alchimies de la peur en amour m’ont aidée à accepter. Ce qui m’a davantage troublée, c’est à quel point je ne maitrisais rien de tout cela…  Ce fut ensuite un long chemin pour apprendre à le faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.